Brasser sans gluten

Brasser est une science;
brasser sans gluten, un art.
Comment obtenir une bière 100% sans gluten?

La question qui brûle toutes les lèvres! Afin d’assurer un produit libre de toute trace de gluten, une seule méthode reste infaillible : brasser à partir d’ingrédients strictement sans gluten, nous permettant ainsi d'atteindre un niveau de 0,00 PPM de gluten. Ça, c’est la garantie Glutenberg.

Mais pourquoi s’arrêter là?

En plus d’être sans gluten, nos ingrédients sont tous méticuleusement choisis dans l’optique de conférer à chacune de nos bières un goût mémorable. Ça, c’est la différence Glutenberg.

Tout commence par les grains : le millet, le sarrasin, le maïs, le quinoa et l’amarante ne sont que quelques exemples de grains qui entrent dans la fabrication de nos bières.

Plus de 90% de nos grains proviennent de la Ferme Sans Gluten, située tout près de la brasserie.

Nous commençons par réduire les grains en une fine farine : le moulin concasse la céréale, la rendant aussi fine qu’un brin de poussière.

Le grain fariné est ensuite trempé dans l’eau chaude afin d’en extraire le sucre.

Étant donné la nature plus capricieuse de nos grains, nous utilisons un filtre presse afin d’extraire le moût. Le mélange de grains et d’eau est envoyé dans ce filtre presse afin de séparer le grain du moût sucré obtenu.

Nous sommes la toute première brasserie au Québec à utiliser un tel procédé!

Les restants de grains, communément appelé « drèche », seront recueilli et retournés à la Ferme Sans Gluten afin de servir de compost dans les champs. Ainsi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Le moût est porté à ébullition. Les houblons et autres types de sucres sont ajoutés à ce stade afin de conférer les saveurs et arômes à la bière brassée.

Le moût est transféré dans la cuve tourbillon à grande vitesse. La force centripète permet de séparer les éléments solides et liquides, avant d’envoyer le moût houblonné vers les cuves de fermentation.

On ajoute la levure, puis laissons le temps faire son œuvre. C’est au cours du processus de fermentation que le sucre préalablement extrait du grain est transformé en alcool par la levure.

La fermentation peut durer entre 5 et 13 jours, dépendamment du type de bière brassée.

La bière est filtrée vers les cuves de conditionnement afin d’obtenir un liquide limpide, puis gazéifié pour obtenir le taux de pétillance souhaité.

La bière est mise en canettes, puis envoyée aux différents commerçants et distributeurs.

De nos cuves à vos verres, la Glutenberg est enfin prête à être dégustée!

Tout commence par les grains : le millet, le sarrasin, le maïs, le quinoa et l’amarante ne sont que quelques exemples de grains qui entrent dans la fabrication de nos bières.

Plus de 90% de nos grains proviennent de la Ferme Sans Gluten, située tout près de la brasserie.

Nous commençons par réduire les grains en une fine farine : le moulin concasse la céréale, la rendant aussi fine qu’un brin de poussière.

Le grain fariné est ensuite trempé dans l’eau chaude afin d’en extraire le sucre.

Étant donné la nature plus capricieuse de nos grains, nous utilisons un filtre presse afin d’extraire le moût. Le mélange de grains et d’eau est envoyé dans ce filtre presse afin de séparer le grain du moût sucré obtenu.

Nous sommes la toute première brasserie au Québec à utiliser un tel procédé!

Les restants de grains, communément appelé « drèche », seront recueilli et retournés à la Ferme Sans Gluten afin de servir de compost dans les champs. Ainsi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Le moût est porté à ébullition. Les houblons et autres types de sucres sont ajoutés à ce stade afin de conférer les saveurs et arômes à la bière brassée.

Le moût est transféré dans la cuve tourbillon à grande vitesse. La force centripète permet de séparer les éléments solides et liquides, avant d’envoyer le moût houblonné vers les cuves de fermentation.

On ajoute la levure, puis laissons le temps faire son œuvre. C’est au cours du processus de fermentation que le sucre préalablement extrait du grain est transformé en alcool par la levure.

La fermentation peut durer entre 5 et 13 jours, dépendamment du type de bière brassée.

La bière est filtrée vers les cuves de conditionnement afin d’obtenir un liquide limpide, puis gazéifié pour obtenir le taux de pétillance souhaité.

La bière est mise en canettes, puis envoyée aux différents commerçants et distributeurs.

De nos cuves à vos verres, la Glutenberg est enfin prête à être dégustée!